Bien que l’été batte son plein, nous pouvons toujours penser à certaines habiletés d'enseignement qui seront utiles lors de nos prochaines leçons de snowboard et les appliquer dans nos activités quotidiennes.

Voici un excellent conseil d'enseignement de Dom Oshanek, membre de l'Équipe technique nationale de l'ACMS, sur la façon d'utiliser un langage simple dans l'enseignement. Il se peut que vous ne donniez pas votre prochaine leçon de snowboard avant un certain temps – ou peut-être que oui si vous enseignez actuellement quelque part dans l'hémisphère sud – mais ces habiletés d'enseignement peuvent aussi être utilisées en dehors du monde du snowboard. 

L'Équipe technique nationale vous encourage à réfléchir à ce conseil et à essayer de le mettre en pratique lorsque vous parlez ou expliquez quelque chose aux gens qui vous entourent. 

Amusez-vous bien!

J’ai toujours trouvé que les meilleurs moniteurs s’exprimaient dans le langage le plus simple, que ce soit pour enseigner à des débutants sans expérience ou à des moniteurs experts. Le fait d’éviter le jargon aide non seulement les élèves à comprendre des concepts qui leur sont étrangers, mais aussi le moniteur à mieux ordonner ses idées. Toutefois, plusieurs concepts d’enseignement de l’ACMS reposent sur des systèmes techniques et un « vocabulaire de l’ACMS »; alors comment pouvons-nous traduire ces termes techniques en langage simple dans le cadre de nos leçons? 

(Comme toujours), il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode, mais voici les stratégies que j’utilise pour « traduire » deux des concepts les plus fondamentaux de l’ACMS, soit les compétences et les habiletés techniques; n’hésitez pas à voler ces « traductions » ou à vous en inspirer pour élaborer les vôtres :

  • Compétences essentielles : Les compétences essentielles sont assez faciles à traduire, puisqu’elles sont déjà rédigées en langage simple. Puisque nous utilisons principalement les compétences comme une lentille à travers laquelle analyser nos élèves ou cadrer l’objectif de la leçon, les « traductions » que j’utilise sont aussi simples que « Je démontre...(insérer la compétence essentielle) » ou « Démontrent-ils... »ou « Essayons d’améliorer... »
  • Compétences avancées : Les compétences avancées servent le même objectif que les compétences essentielles, mais elles ne sont pas désignées aussi simplement, alors le même truc ne fonctionnera pas. Alors pour les compétences avancées, j’utilise plutôt quelques adjectifs, adverbes ou phrases descriptivespour peindre une image mentale distincte pour chaque compétence. Voici quelques-uns des mots et des phrases que j’emploie; voyez si vous pouvez deviner quel mot est associé à quelle compétence : Puissant, uniforme, ludique, agressif, souple, adaptable, symétrique, fluide, efficace, dynamique, arrondi, imprévisible, souple, en harmonie avec le terrain, conduire et non survivre, maintenir le momentum, transférer l’énergie, cohérence dans les incohérences.
  • Habiletés techniques : Pour les habiletés techniques (et leurs deux éléments chacune), j’utilise un verbe associé à une partie du corps préciseafin de mieux communiquer une biomécanique unique sur laquelle l’élève peut se concentrer efficacement. Voici certains des verbes que j’aime utiliser; voyez si vous pouvez ajouter une partie du corps précise à chacun d’eux et associer cette combinaison à une habileté ou à un élément d’habileté : Fléchir, contracter, serrer, détendre, laisser tomber, incliner, tourner, faire pivoter, balancer, claquer, resserrer, mener, incliner, rouler, fléchir, tirer, enfoncer, pointer, pousser, relaxer, résister, relâcher. 
  • Comme vous l’avez peut-être deviné, l’habileté de synchronisme et de coordinationest légèrement différente parce qu’elle implique une modification du rendement d’une ou plusieurs autres habiletés. Par conséquent, un peu comme pour les compétences, j’utilise des mots descriptifs pour le synchronisme et la coordination : Plus longtemps, plus fort, plus vite, plus tôt, moins. 

J’espère que ces exemples vous aideront à « traduire » les concepts techniques de base de l’ACMS. N’oubliez pas, plus le langage que vous utilisez dans votre leçon est simple, plus vos élèves comprendront et apprendront (et de même pour vous).La prochaine fois que vous enseignerez, lancez-vous le défi d’enseigner sans utiliser un seul terme technique du « vocabulaire de l’ACMS »!

 

Dom Oshanek
Équipe technique nationale

 

 

%MCEPASTEBIN%

CONSULTEZ LE CALENDRIER DES ACTIVITÉS DE L’ACMS CLIQUEZ ICI

FOURNISSEURS DE LA MARCHANDISE DES OFFRES SPÉCIALES POUR LES PROS

 
Mission : Promouvoir la pratique et l’enseignement du snowboard en offrant une communauté pédagogique inclusive, tout en maintenant une norme internationale de premier plan en matière d’enseignement du snowboard grâce à des techniques novatrices, pertinentes et efficaces.

SUIVEZ-NOUS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX

 

COORDONNATEURS RÉGIONAUX

 
GENEVIÈVE PILOTTO
COORDONNATRICE RÉGIONALE DU QUÉBEC ET DE L'ATLANTIQUE
genevieve@casi-acms.com
ANDREW MCCRANEY
COORDONNATEUR RÉGIONAL DE L’ONTARIO, MANITOBA ET SASKATCHEWAN
andrew@casi-acms.com
JOHN SMITS
COORDONNATEUR RÉGIONAL DE L’ALBERTA ET DE COLOMBIE-BRITANNIQUE EST
john@casi-acms.com
GREG DANIELLS
COORDONNATEUR RÉGIONAL DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE OUEST, NWT ET YUKON
greg@casi-acms.com

KEEP UP WITH US ON INSTAGRAM

Visit Our Instagram Page