Le port du masque est une chose, le défi que représente la communication cette saison en est une autre. Voici quelques conseils à retenir : 

L’élimination des obstacles supplémentaires et du bruit ambiant est encore plus importante. Éloignez vos élèves des zones au haut et au bas des remontées, trouvez des endroits tranquilles pour parler. Déterminez des points de rencontre encore plus éloignés des foules et du bruit, ou utilisez de grands gestes de la main pour indiquer « suivez-moi », « arrêtez-vous ici » et « regardez vers le haut et soyez prudents » pour déplacer votre groupe en toute sécurité avant même de parler. 

Dirigez votre voix. Il est plus opportun que jamais de regrouper vos élèves afin qu’ils soient tous placés dans la direction de votre voix. Les élèves se trouvant sur les côtés pourraient avoir de la difficulté à vous entendre.

Le type de masque est important. Essayez différents types de masques pour trouver celui qui étouffe le moins votre voix et interfère le moins avec votre élocution. Les masques qui créent une certaine distance entre le visage et le tissu sont moins susceptibles de se coincer entre les lèvres et les dents pendant la prononciation des mots.

Articulez vos mots. Prenez soin d’articuler la forme de chaque son avec votre bouche. Vos mots seront ainsi plus clairs et légèrement plus lents sans perdre la cadence naturelle d’élocution. Imaginez que vous faites du lip‑sync devant un public ou que vous articulez en silence des mots dans un aréna.

Soyez expressif! Le bas de notre visage est utilisé pour montrer des émotions légères et signaler l’acceptation sociale, alors que le haut du visage exprime des émotions plus intenses (p. ex. le plissement larmoyant des yeux pendant un rire sincère, le roulement des yeux exaspéré partagé entre des amis proches). Explorez la gamme d’expressions du haut du visage à votre disposition : plissez le nez, bougez les sourcils, agrandissez et plissez les yeux pour ajouter de l’expression à vos mots et les ponctuer.  

Exercez-vous à sourire avec les yeux. Le sourire avec les yeux est un art qui demande de la pratique! Essayez de garder les yeux ouverts tout en plissant uniquement la paupière inférieure et en soulevant les muscles de la partie supérieure des joues. Exercez-vous devant un miroir, en prenant des égoportraits ou avec des amis. S’il est bien fait, le sourire avec les yeux offre la chaleur et l’accueil d’un véritable sourire et sa maîtrise fera en sorte que les autres souriront des yeux simultanément.

Les moniteurs de l’ACMS sont des maîtres de la communication et si ces conseils ne sont pas nouveaux, utilisez-les comme liste de contrôle de l’excellence.

Vous avez d’autres conseils? Consultez nos médias sociaux et laissez vos conseils dans les commentaires.

FACEBOOK | INSTAGRAM 

SCIENCE DU SNOWBOARD

Vous suffoquez derrière votre masque? Voici une raison (physiologique) :

Le rythme respiratoire et l’envie de respirer sont contrôlés par la quantité de dioxyde de carbone (CO2) et non par la quantité d’oxygène. Puisque les couvre-visages emprisonnent une partie de l’air expiré, la concentration de CO2 est légèrement plus élevée (l’air normal contient 21 % d’oxygène et seulement 0,4 % de CO2), le rythme respiratoire et l’urgence de respirer augmentent, même si suffisamment d’oxygène est toujours respiré.

Cela ne vous aidera peut-être pas à respirer plus facilement, mais vous pourrez avoir l’esprit tranquille si vous suffoquez après une longue descente composée de courts virages. Vous obtenez suffisamment d’oxygène, même si ce n’est pas l’impression que vous avez.

Fait intéressant, c’est ce qui pose un problème avec la respiration en haute altitude. L’air raréfié signifie à la fois moins d’oxygène et moins de CO2, alors non seulement il y a moins d’oxygène par respiration à pleins poumons, mais l’envie de respirer est également moins forte, ce qui entraîne un ralentissement du rythme respiratoire avec une urgence réduite : complètement l’opposé de ce qui est requis.


Mellen Jay
Monitrice de niveau 4 de l’ACMS et membre de l’Équipe technique nationale 

CONSULTEZ LE CALENDRIER DES ACTIVITÉS DE L’ACMS CLIQUEZ ICI

FOURNISSEURS DE LA MARCHANDISE DES OFFRES SPÉCIALES POUR LES PROS

 
Mission : Promouvoir la pratique et l’enseignement du snowboard de même que la profession d’enseignant de snowboard au Canada, par la formation et la certification de moniteurs de snowboard afin d’assurer l’application d’une norme d’enseignement sécuritaire et efficace du sport à l’échelle nationale.

SUIVEZ-NOUS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX

 

COORDONNATEURS RÉGIONAUX

 
GENEVIÈVE PILOTTO
COORDONNATRICE RÉGIONALE DU QUÉBEC ET DE L'ATLANTIQUE
genevieve@casi-acms.com
ANDREW MCCRANEY
COORDONNATEUR RÉGIONAL DE L’ONTARIO, MANITOBA ET SASKATCHEWAN
andrew@casi-acms.com
JOHN SMITS
COORDONNATEUR RÉGIONAL DE L’ALBERTA ET DE COLOMBIE-BRITANNIQUE EST
john@casi-acms.com
GREG DANIELLS
COORDONNATEUR RÉGIONAL DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE OUEST, NWT ET YUKON
greg@casi-acms.com

KEEP UP WITH US ON INSTAGRAM

Visit Our Instagram Page